Troubles alimentaires: l’agitation, obstacle au changement ?

[ Les obstacles au changement – Agitation VERSUS Transformation ]

Je partage avec vous cette réflexion, ouverte à toute discussion, concernant l’obstacle que représente l’état d’agitation. Il n’est pas forcément conscient car nous sommes conditionnés par la MASSE conséquente d’offres, de solutions, de pratiques, de produits, de messages alléchants qui viennent le nourrir. La nouveauté hape le mental, l’attention et flatte l’égo.

Cette agitation empêche bien souvent les plus belles intentions (bien réelles!) de se transformer en actions durables et donc au changement de voir le jour “rapidement”.

1/ Je suis emballé / motivé, je pense qu’il s’agit de LA solution dont j’ai besoin pour me reconnecter à mon corps, m’accepter, retrouver un rapport apaisé avec la nourriture,

2/ J’arrive à mettre en place quelques pratiques, à dégager un peu de temps puis ça devient compliqué,

3/ Je me sens nul, pas à la hauteur, comme si tout ça n’était pas pour moi …

4/ Je tente autre chose (et en attendant les comportements problématiques continuent),

5/ J’ai l’impression d’avoir fait plein de choses pour me sentir mieux mais rien ne fonctionne, je finis par ne plus tellement y croire même si je reste intéressé et dans le besoin. “C’est peine perdue”.

Tout cela ne sert pas à rien car “les nourritures” qui sont proposées sont parfois denses et impactent, on avance quoi qu’il en soit mais plus doucement (et ça peut sembler contre-intuitif) qu’en ayant de la patience et de la discipline.

Je ne pense pas une seconde qu’il s’agisse d’un manque de volonté car la volonté est belle et bien là ! Il n’est pas non plus question d’un manque de compétences mais peut-être de contexte (dégager du temps), d’attention / focalisation, d’accompagnement, de transmission des “bons” outils, d’honnêteté quant aux promesses énoncées à la base, de definition d’objectifs atteignables.

Aller à l’encontre de l’idée que cela va être simple et rapide me semble essentiel pour que le changement s’opère véritablement et finalement … plus rapidement !

Le yoga nous met sur ce chemin de transformation.

Namasté,

Alexia

2 réflexions sur “Troubles alimentaires: l’agitation, obstacle au changement ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page